Ransomware : les erreurs courantes à éviter

Le ransomware est un type de logiciel malveillant qui crypte les fichiers d’un utilisateur, puis demande une rançon pour les débloquer. De plus, nous vous conseillons de découvrir vite comment se protéger contre cette menace grandissante, il est essentiel de connaître les erreurs courantes à éviter.

Erreur n° 1 : négliger la formation des employés

La première ligne de défense contre les attaques de ransomware sont les employés eux-mêmes. Malheureusement, beaucoup d’entreprises ne leur fournissent pas les connaissances et les outils dont ils ont besoin pour repérer les menaces potentielles. Les cybercriminels profitent souvent de l’ignorance des employés pour infiltrer les systèmes informatiques d’une entreprise.

Comment y remédier :

  • Organiser régulièrement des formations sur la sécurité informatique pour tous les employés.
  • Informer les employés sur les dernières techniques d’exploitation utilisées par les cybercriminels.
  • Apprendre aux employés à reconnaître les signes d’une attaque de ransomware et savoir comment réagir en conséquence.

Erreur n° 2 : ne pas mettre à jour les logiciels et les systèmes d’exploitation

Les logiciels obsolètes et les systèmes d’exploitation non mis à jour sont des cibles faciles pour les attaques de ransomware. Les cybercriminels exploitent souvent les failles de sécurité dans les logiciels anciens pour accéder aux données sensibles des utilisateurs.

Comment y remédier :

  • Effectuer régulièrement des mises à jour de tous les logiciels et systèmes d’exploitation.
  • S’assurer que tous les employés installent les mises à jour recommandées par les fournisseurs de logiciels.
  • Vérifier l’état des mises à jour de sécurité sur tous les appareils utilisés dans l’entreprise.

Ransomware : les erreurs courantes à éviter

Erreur n° 3 : ne pas effectuer de sauvegardes régulières des données

Les victimes de ransomware ont souvent peu de choix que de payer la rançon exigée par les cybercriminels pour récupérer leurs fichiers cryptés. Cependant, si une entreprise dispose de sauvegardes régulières et à jour de ses données, elle peut être en mesure de restaurer ses fichiers sans avoir à céder aux demandes des pirates informatiques.

Comment y remédier :

  • Établir un plan de sauvegarde des données qui inclut des sauvegardes régulières et automatisées.
  • Conserver plusieurs copies des sauvegardes sur différents supports et emplacements géographiques.
  • Effectuer des tests réguliers pour s’assurer que les données peuvent être restaurées en cas de besoin.

Erreur n° 4 : ne pas utiliser d’antivirus et de pare-feu efficaces

La protection contre les attaques de ransomware nécessite l’utilisation de solutions antivirus et de pare-feu robustes. Ces outils peuvent aider à détecter, bloquer et supprimer les logiciels malveillants avant qu’ils n’aient la possibilité d’infecter les systèmes informatiques d’une entreprise.

Comment y remédier :

  • Choisir des solutions antivirus et de pare-feu réputées et adaptées aux besoins de l’entreprise.
  • Mettre à jour régulièrement les définitions de virus et les signatures de menace pour assurer une protection optimale.
  • Configurer les paramètres de sécurité des pare-feu pour bloquer les tentatives d’accès non autorisé.

Erreur n°5 : cliquer sur des liens et ouvrir des pièces jointes suspectes

Une méthode courante utilisée par les cybercriminels pour propager le ransomware est de recourir au phishing. Les employés qui cliquent sur des liens malveillants ou ouvrent des pièces jointes infectées mettent leurs données personnelles et celles de leur entreprise en danger.

Comment y remédier :

  • Éduquer les employés sur les dangers du phishing et comment reconnaître les emails suspects.
  • Ne jamais ouvrir de pièces jointes ou cliquer sur des liens provenant d’expéditeurs inconnus ou non sollicités.
  • Utiliser des outils de détection de phishing et de protection contre les menaces en ligne pour bloquer les sites web malveillants.

En évitant ces erreurs courantes, vous pouvez réduire considérablement les risques associés aux attaques de ransomware. La sécurité informatique doit être une priorité pour toutes les entreprises, quelles que soient leur taille et leur activité.